LAPHROAIG DISTILLERY

Laphroaig que l’on prononce “La-froyg” est une distillerie de whisky située sur l’île d’Islay en Écosse. Elle fut fondée en 1815 par Donald Johnston dont le père était le fondateur de la distillerie Lagavulin. A sa mort, la distillerie fut confiée à Walter Graham qui était Manager chez Lagavulin. L’île d’Islay est connue pour ses whiskies tourbés et Laphroaig ne déroge pas à la règle. Après quelques contentieux avec Lagavulin, la distillerie fit appel en 1908, à un dénommé Ian Hunter pour les aider dans leur développement. Longtemps commercialisée par Lagavulin, la distillerie Laphroaig décide de distribuer ses produits elle-même, d’où l’intervention d’Ian Hunter. Il est aussi l’inventeur du « Islay Mist » un Blended Malt. Mais suite à cette création, Lagavulin a tenté de créer une copie de la distillerie Laphroaig qui s’appelait « Malt Mill » mais qui n’ a pas connu le même succès. De plus, elle n’ a jamais produit un whisky similaire à Laphroaig. La distillerie resta dans la famille Johnston pendant plus de 50 ans. En 1954, elle est confiée à une des figures les plus emblématiques de la distillerie, Mrs Bessie Williamson et depuis 2006, elle est la propriété de l’entreprise “Beam-Suntory”. Sa marque de fabrique est un vieillissement dans des ex-fûts de Bourbon de premier remplissage qui donnent aux produits des connotations assez fruitées de coco et de vanille, mais surtout ses notes inimitables de kiwi et de plantes médicinales. Laphroaig malte elle-même 30% de son orge, le reste provenant de la malterie de Port Ellen. C’est l’une des dernières distilleries à avoir un Kiln (four) en activité. Laphroaig est une des distilleries d’Islay les plus passionnantes à visiter à cause des parfums qui se dégagent à chaque étape de l’élaboration. Au maltage vous sentirez les odeurs de fumée âcre de la tourbe, au brassage les senteurs de céréales, dans les washbacks en inox votre nez sera parfumé d’arômes secondaires tels la framboise et la fraise (ces derniers issus du travail des levures pendant la fermentation), sans parler des notes fruitées et tourbées dans la salle des alambics alignés comme des soldats à la parade. Elle utilise pour sa production des alambics de petite taille composés de 3 wash stills et 4 spirit stills. Sa production annuelle est de 2 720 000 litres.

Voici une vidéo présentant la tourbe utilisée chez Laphroaig.

Quelques recettes à élaborer :

Laphroaig_10_

Huîtres fraîches aux anchois et à la menthe

laphroaig-15-ans

Paupiette de cabillaud fumé au lard grillé et poivré, crème au citron et à l’iode, tian de courgettes à la tapenade

Quarter Cask

Macreuse fumée confite au café et au chocolat noir parsemée de zestes d’orange confits

Cairdeas 2014

Clafoutis aux fruits exotiques, ananas grillés au barbecue, glace vanille

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *